/
Nouveauté
0/5

0 avis

Piece of me
Musique audio

de Lady Wray

Auteur(s)

Avec

Contient

I do ; Through it all ; Piece of me ; Come on in ; Under the sun ; Beauty in the fire (feat. Kenneth Wray Sr.) ; Games people play ; Melody (feat. Melody Bloom Bacote) ; Thank you ; Joy & pain ; Storms ;

Editeur

Big Crown Records

Date d'édition

2022

Description

1 disque compact (43 min)

Langues

anglais

Ean

0349223006629

Etre adoubé par les stars n?a pas que du bon. Nicole Wray désormais Lady Wray en sait quelque chose? En 1997, Missy Elliott porte son dévolu sur la jeune soul sister originaire de Virginie, l?invite sur son album "Supa Dupa Fly", la signe sur son label Goldmind, Inc., et l?expédie en studio concocter un premier album, "Make It Hot", sur lequel Timbaland signe une production. Sans être honteuse, cette première copie est clean, sans grand relief et ne permet pas à la jeune femme de déballer tout son potentiel vocal. La suite se fera aux côtés des rappeurs du moment et Nicole enchaîne les featurings chez 2 Chainz, Cam?ron, Gucci Mane, 54th Platoon, Kid Cudi, Tha Dogg Pound, Ol? Dirty Bastard et sur le projet Blackroc des Black Keys. Les choses commencent à devenir nettement plus intéressante vers 2013 lorsque Nicole Wray lance un duo avec Terri Walker baptisé "Lady". Un tandem rétro soul signé sur Truth & Soul, l?excellent label de Brooklyn de Leon Michels et Jeff Silverman. Cette orientation vintage s?accentue en 2016 avec l?album "Queen Alone" qu?elle signe seule, sous le nom de Lady Wray, pour le label Big Crown. Le naturel de sa voix qui fleure bon l?âge d?or sixties/seventies de la soul music est alors bien plus fascinant que sur ses premiers enregistrements. Il prend même une nouvelle ampleur avec ce Piece of Me piloté à nouveau par Leon Michels, l?homme derrière les productions de Lee Fields et de Sharon-Jones & The Dap-Kings. Un disque porté par sa plume qui fait mouche et des productions à l?ancienne à tomber. Mais c?est la force de "Piece of Me" : regarder dans le rétro (un peu Aretha, un peu Amy), sans abuser de la patine vintage, en gardant un son et des inflexions de 2022. Les chansons, imparables dans leurs mélodies, s?enchaînent avec aisance, comme portées, le plus haut possible, à bout de voix. Une certaine idée de la classe ultime en quelque sorte? @ Marc Zisman/Qobuz


Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs