/
Nouveauté
0/5

0 avis

pianos de Gainsbourg (Les)
Musique audio

de André Manoukian

Auteur(s)

Avec

Contient

Javanaise (avec Melody Gardot) (La ) ; Eau à la bouche (L' ) ; Ce mortel ennui (avec Elodie Frégé) ; Black trombone (avec Camelia Jordana) ; Poinçonneur des lilas (Le ) ; Baby alone in Babylone (avec Baby alone in Babylone) ; Anamour (L' ) ; Sous le soleil exactement (avec Isabelle Adjani) ; Elaeudanla téïtéïa ; Chanson de Prévert (avec Rosemary Standley) (La ) ; Femme des uns sous le corps des autres (La ) ; Je suis venu te dire que je m'en vais ;

Editeur

Decca

Date d'édition

2021

Description

1 disque compact (43 min). 1 livret

Thème(s)- Sujet(s)

variété jazz ; jazz : piano

Langues

français

Ean

0602435962061

Pour célébrer le 30e anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg, André Manoukian a conçu cet album tel un fidèle pénétrant à pas feutrés et respectueux dans un des temples les plus grandioses de la chanson. Dans l’ensemble, le pianiste de jazz (et homme de médias) a choisi de se tourner vers le répertoire de la première période (de 1958 à 1964), sans doute la plus noire, mais aussi la plus jazzy. Les arrangements souvent percussifs d’Alain Goraguer cèdent ici la place à un jazz plus ouaté, à la limite d’une ambiance « piano bar » ̂ mais d’un bar de luxe comme celui de l’hôtel Raphael, où Gainsbourg avait ses habitudes. Aérien ("Le Poinçonneur des Lilas") ou versatile "(La Femme des uns sous le corps des autres"), le piano de Manoukian fait défiler la « période bleue » de Serge Gainsbourg avec une élégance mise en valeur par une rythmique tout aussi suave. L’autre point fort de l’album réside dans la présence de guest stars vocales, que Gainsbourg aurait lui-même probablement approuvées : Camélia Jordana reprend "Black trombone", tandis que Melody Gardot interprète "La Javanaise" et Elodie Frégé "Ce Mortel Ennui". Afin de dresser un portrait plus exhaustif de la carrière de l’homme à la tête de chou, ces Pianos de Gainsbourg s’intéressent aussi à quelques titres tirés de périodes plus récentes, comme "Baby Alone in Babylone" (chanté par Camille Lellouche) ou "Je suis venu te dire que je m’en vais" (et son piano empreint d’épaisseur). Enfin, un témoin direct de cette folle épopée gainsbourienne honore le disque de sa présence puisque, près de quarante ans après "Pull marine", Isabelle Adjani replonge à l’occasion d'une reprise envoûtante et fragile de "Sous le soleil exactement". ″ Nicolas Magenham/Qobuz


Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Sur les routes de la musique | André Manoukian, Auteur

Sur les routes de la musique

André Manoukian, Auteur | Livre | HarperCollins. Paris | 2021
Dyade | Cyril Mokaiesh

Dyade

Cyril Mokaiesh | Musique audio | Un Plan Simple | 2021
Troie | Malik Djoudi

Troie

Malik Djoudi | Musique audio | Wagram Music | 2021
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs