/
Nouveauté
0/5

0 avis

Spencer gets it lit
Musique audio

de Jon Spencer & The HITmakers

Auteur(s)

Contient

Junk Man ; Get it right now ; Death ray ; Worst facts (The ) ; Primary baby ; Worm town ; Bruise ; Layabout trap ; Push comes to shove ; My hit parade ; Rotting money ; Strike 3 ; Get up & do it ; Germ vs. Jerk ; Devil's ice age (The ) ;

Editeur

Bronze Rat Records

Date d'édition

2022

Description

1 disque compact (41 min). 1 dépliant

Thème(s)- Sujet(s)

indie rock

Langues

anglais

Ean

5051083180290

Il y a le rock perché qui fait doucement planer et le rock perché qui fait déraisonnablement sautiller. Celui de Jon Spencer rentre indéniablement dans la seconde catégorie. Avec son orgue bondissant, ses guitares fuzz et son utilisation répétée du phasing, le rock gonzo de l’ancien leader de Blues Explosion oscille entre complexité et amusement, afin d’évoquer la violence absurde du monde contemporain. Quelque part entre le noise, le blues, et le garage-punk, le quinquagénaire new-yorkais se lance dans un grand délire tout au long de cet album qui lui donne l’occasion de présenter sa nouvelle formation, composée de vieux complices : Bob Bert (Sonic Youth, Pussy Galore), Sam Coomes (Quasi), et Mike Gard (alias M. Sord). Ses cibles privilégiées ? Le capitalisme (Rotting Money) et la luxure (Worm Town). Le message est sans ambiguïté dans ce dernier titre : ̉You can have all the money in the world, luxury yachts, oil wells, and command an army, but when your time is up ̂ none of that will matter ̂ you got to go. And what you reap, you gonna sow.̀ Dans Get Up and Do It, il convoque les accords d’un bon vieux rock’n’roll pour mieux le salir et mettre en lumière sa démarche postmoderne. Idem pour My Hit Parade, où le blues-rock passe à la moulinette de son esprit déjanté. Pour résumer, Gets It Lit est l’exemple parfait d’un rock à la fois intransigeant et ludique. ″Nicolas Magenham/Qobuz


Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs