/
Nouveauté
0/5

0 avis

C'mon you know
Musique audio

de Liam Gallagher

Auteur(s)

Contient

More power ; Diamond in the dark ; Don't go halfway ; C'mon you know ; Too good for giving up ; It was not meant to be ; Everything's electric ; World's in need ; Moscow rules ; I'm free ; Better days ; Oh sweet children ;

Editeur

Warner Music

Date d'édition

2022

Description

1 disque compact (46 min). 1 livret

Note

Textes des chansons

Thème(s)- Sujet(s)

brit pop

Langues

anglais

Ean

0190296423956

Après "As You Were"" (2017) et "Why Me? Why Not." (2019), Liam Gallagher revient aux affaires avec un troisième album solo. Mais pas totalement en solitaire. L’ex-Oasis et Beady Eye a toujours préféré s’entourer et cette fois-ci, c’est à Dave Grohl (à la batterie sur "Everything’s Electric") et Ezra Koenig de Vampire Weekend ("Better Days", "C’Mon You Know") qu’il a fait appel. Côté production, on retrouve le très recherché Greg Kurstin (Adèle, Paul McCartney) et Andrew Wyatt, avec qui il a déjà tous deux collaboré. Les compositions apparaissent plus attentistes, plus taillées pour les ondes par endroits, mais surtout plus éclectiques. Hors de la zone traditionnelle du Mancunien, on retrouve certes la grosse machine "Everything’s Electric" avec son riff gras et son refrain consensuel plus étonnant, mais surtout de belles digressions reggae sur "I’m Free".Ailleurs, les mélodies britpop façon Wonderwall, comme l’excellent pic émotionnel "Diamond In The Dark", ou plus orchestrales ("Better Days", "C’Mon You Know", "Don’t Go Halfway"), dans lesquelles la voix nasillarde et emblématique du Britannique s’écoule en voyelles à rallonge, ravivent l’irrésistible hégémonie nineties d’Oasis et démontrent, s’il le fallait encore, que l’incandescent Liam brille aussi sans Noel, et encore plus intensément dans la simplicité de l’effort. Bien sûr, l’héritage des Beatles reste prégnant lorsqu’il s’agit d’écrire des enluminures pop sixties plus délicates, élégamment habillées d’un décorum de cordes, de vent et de mellotron ("Moscow Rules", "It Was Not Meant To Be"), comme celui plus latent des Stone Roses ("World’s In Need"). Un jour seulement avant ses deux concerts solo à Knebworth, soit 26 ans après ceux -historiques- d’Oasis où s’amassèrent 250 000 spectateurs, Liam pose son meilleur album dans les bacs, en toute simplicité. Mieux et si rare, à l’orée de ses cinquante ans, jamais désaxé ou ringard, la rock star communie toujours à coeur ouvert avec la plus jeune plèbe (̉It's your time/And it’s your place/And I hope you'll not let either go to waste/Try to move, try to matter̀ sur "Oh Sweet Children"), dont la foule se lèvera extatique, sous le soleil d’autres étés. ″ Charlotte Saintoin/Qobuz


Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

As you were | Liam Gallagher

As you were

Liam Gallagher | Musique audio | Warner Music (distrib.) | 2017
Why me ? Why not. | Liam Gallagher

Why me ? Why not.

Liam Gallagher | Musique audio | Warner Music (distrib.) | 2019
MTV unplugged | Liam Gallagher

MTV unplugged

Liam Gallagher | Musique audio | Warner Music (distrib.) | 2020
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs