/
Nouveauté
0/5

0 avis

Morning glory : the 1973 concert at the teatro Grand Rex, Buenos Aires
Musique audio

de Bill Evans

Auteur(s)

Avec

Contient

Re, person I knew ; Emily ; Who can I turn to ? ; Two lonely people (The ) ; Waht are you doing the rest of your life ; My romance ; Mornin' glory ; Up with the lark ; T.T.T. [twelve tone tune] ; Esta tarde vi llover ; Beautiful love ; Waltz for Debby ; My foolish heart ;

Editeur

Resonance Records

Date d'édition

2022

Description

2 compacts disques. 1 livret

Note

enregistré en public le 24 juin 1973

Thème(s)- Sujet(s)

jazz : post bop ; cool jazz

Ean

0617270122761

Le concert de 1973 entendu sur ̉Morning Glorỳ s’est déroulé à 10 heures du matin en raison de sa programmation de dernière minute. C’est le premier de Bill Evans dans le pays. Ce concert se déroule dans une atmosphère de tumulte extrême : l'ancien dirigeant Juan Perón venait tout juste de rentrer au pays après 18 ans d'exil en Europe et l'Argentine était en éruption. Eddie Gomez se souvient dans les notes : "A cette époque, toute la région était agitée. En Argentine, Juan Perón venait de rentrer d'exil, ce qui a provoqué des violences dans les rues. Il y avait beaucoup de turbulences politiques et cette agitation ajoutait au sentiment qu'en étant dans ce théâtre à cette époque, c'était comme si vous étiez dans un film des années 40. La tension était palpable."Marty Morell ajoute : "Nous sommes arrivés à Buenos Aires quelques jours après le retour de Perón... Sur le trajet entre l'aéroport et l'hôtel, on pouvait voir que toutes les routes étaient jonchées de détritus. Des millions de personnes étaient sorties pour accueillir le retour de Perón. Il y avait beaucoup d'agitation politique à cette époque. C'était quelques mois avant le coup d'Etat au Chili où Allende a été renversé et tué. Il y avait des troubles dans toute l'Amérique du Sud à cette époque, c'était donc un moment historique pour être là." Malgré le climat politique lourd, le concert a été un triomphe pour Bill Evans, comme en témoignent les enregistrements. Il a aussi été marqué par l'interprétation surprise d'un boléro, Esta tarde vi llover, du célèbre compositeur latino-américain Armando Manzanero.Le professeur argentin Oscar Daniel Chilkowski, qui était présent, a raconté à Parisi : "Le public a applaudi avec tant de passion qu'il ne voulait pas partir et le trio a joué trois rappels. Lorsque la partie principale du programme s'est achevée, je me suis retrouvé à pleurer comme beaucoup d'autres dans le public. Nous pleurions parce que nous pensions que Bill Evans était sorti pour la dernière fois pour tirer sa révérence. Mais nous avons tous été surpris et ravis lorsqu'il est revenu et s'est assis au piano pour nous en donner encore plus."

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Live at Art D'Lugoff's Top of the Gate | Bill Evans - pianiste, Compositeur

Live at Art D'Lugoff's Top of the Gate

Bill Evans - pianiste, Compositeur | Musique audio | Resonance Records | 2012
Symbiosis | Bill Evans - pianiste

Symbiosis

Bill Evans - pianiste | Musique audio | PIAS (distrib.) | 1974
Some other time : the lost session from the Black Forest | Bill Evans - pianiste

Some other time : the lost session from the Black Forest

Bill Evans - pianiste | Musique audio | Resonance Records | 2016
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs